L'art délicat du Bluff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'art délicat du Bluff

Message par Gromrek le Jeu 12 Fév 2015, 17:18

Alors que les grands stratèges de ce monde débattent sur leur dernier exploit tactique,
Alors que les plus grands pensent avec fierté à leur toile d'alliances habilement tissée au détriment de leurs nombreux corbeaux morts au champ d'honneur...

Il est un art tout aussi intéressant qui reste une rareté. Un art d'une telle subtilité que lorsqu'il fonctionne, éblouit tel la pierre Arcane au milieu de Magot de Smaug... (oups, anatopisme)

Je ne parle évidemment pas du Bluff accessoire...
Le bluff n'est souvent que le petit frère de la diplomatie. Ainsi le Seigneur qui prétend vouloir une alliance pour pousser l' "allié" à l'erreur ne fait que de la diplomatie plafonnée de Bluff. C'est du bluff accessible, du bluff attendu,...
Il peut aussi n'être qu'une facette de la tactique. Le général qui se doute que l'ennemi marchera en force sur sa forteresse peut tenter le coup de bluff... Il ne défend pas cette forteresse cruciale car il pense que l'adversaire n'usera pas ses forces sur une forteresse qu'il pense sur-défendue. (En gros, il pense que l'autre pense qu'il défendra et en profite donc pour ne pas défendre) Ceci est un bluff qui ne dit pas son nom, un bluff timide... du faux-bluff

Le vrai bluff, c'est celui qui s'affirme au grand jour tout en restant caché. Celui qui existe par lui-même. Il n'est pas de la diplomatie et n'est pas de la tactique...
C'est le Bluff dans sa forme la plus pure, la plus simple,...

C'est le corbeau qui semble apporter une nouvelle anodine mais qui cache une information de toute première importance. Une info qui ne peut être lue qu'entre les lignes, un info que le destinataire sera très fier de déchiffrer!... pour finalement se rendre compte que cette info cachée n'était que l'appât accroché à l'hameçon du Bluffeur...

C'est le général qui, contre toute attente, annonce le coup qu'il va jouer... il ne choisira pas la solution A mais bien la solution B... et alors que le destinataire s'imagine lire du bluff de bas étages, du vulgaire bluff de campagne et hésite à contrer l'option A ou l'option B... BAM, c'est finalement l'option C qui est choisie... celle que personne n'attendait tant A et B ont jeté le brouillard sur la situation!


Que répondre à cette expression de l'art aussi sournoise?

"-Mon frère, un jour, il a bluffé."?
"-Le bluff, c'est pour les lâches."?
"-Dis-lui que j'ai plus de genoux."?
"-J'ai pas bien compris."?
Non!
Je pense que la seule réaction normale c'est de l'afficher haut sur les parois de la gloire. Rendre à cette forme d'art sa juste place, à côté de Paul Simon, Wiliam Turner et Leonardo da Vinci.

(Je crois que l'auteur s'emballe... je crois qu'il est simplement en train de trouver un excuse pour ne pas bosser...)

Qui aurait déjà vu cette perle rare du Bluff... avons nous déjà assisté à l'ultime bluff ou bien est-ce encore un objectif à viser dans nos parties futures?
avatar
Gromrek
Garde
Garde

Messages : 13
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par tauligra le Jeu 12 Fév 2015, 18:37

tu bluffes Martoni !
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par Ntonio le Jeu 12 Fév 2015, 20:26

Je connaissais le Bluff en alliance que tu évoques en le dénigrant, on peut d'ailleurs l'appeler plus simplement trahison.

Je connaissais également le Bluff sur les cartes maisons : "il peut pas gagner donc il va jouer celle là, donc si je joue celle là ça devrait passer..." qui permet quelques coups de maître (ou de merde).

Je connaissais le Bluff dans les messages : "untel va attaquer ici, il me l'a dit (preuve à l'appui parfois, inventée de toute pièce évidemment)" ou "je pars par là et toi par là!"

Mais ton Bluff si magnifique me parait tiré par les cheveux... dans chaque prog de fin de partie y a des tas de possibilités... disons que parfois il est intéressant de ne pas faire ce qu'on attend que l'on fasse, mais à trop vouloir bluffer parfois ça n'a plus aucun sens... sans compter qu'il arrive aussi de se creuser la tête pendant une heure sur "comment prendre le contre pied de ce qu'on attend de nous" alors que lorsqu'on dévoile les ordres l' (les) adversaire(s) avait prévu l'option B ou C...

Bref peut être ai-je mal saisi ton idée de bluff ultime, auquel cas peut être faudrait il que tu développes davantage...
avatar
Ntonio
Chevalier
Chevalier

Messages : 245
Date d'inscription : 13/02/2014
Localisation : Nissa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par Gromrek le Ven 13 Fév 2015, 14:37

J'ai une petite manoeuvre finaude que je peux vous conter... mais ce n'est la qu'un tentative... une esquisse...

ça n'a pas encore la finesse d'un de Vinci.

Je plante le décor...
J'étais à l'époque général des armées Baratheon. J'avais tenté une approche diplomatique des Martell et des Stark. Stark m'est favorable mais Martell se montre hostile.
La situation n'est guère enviable car Tyrell fait également mouvement vers les terres de l'orage et je constate que Tyrell et Martell se connaissent depuis fort longtemps. Inutile donc de tenter de retourner l'un contre l'autre ou vice-versa.
Je suis donc seul pour faire face aux armées de la rose et de Dorne.
Les Tyrell massent de solides troupes dans le Bief avec le ferme intention de marcher sur Port Réal.
Finalement, je manœuvre pour anticiper la marche Tyrell. Nos armées frappent le bief qui avec son engin de siège et son Infanterie ne représente qu'une force minime défensivement.

Je suis assuré de la victoire.
La seule chose qui pourrait me faire perdre le combat c'est d'envoyer mes armées dirigées par Barriol alors que les Tyrell défendraient avec Mace (si mes souvenirs sont bons).
Toutefois, la tentation était forte de jouer tout de même Barriol. Tyrell n'avait quasi aucune chance de victoire et il était probable qu'il ne gaspille pas Mace.

Voici donc ou nous en sommes.
J'avais donc l'occasion de tenter un bluff des plus communs... un bluff "petit frère de la tactique"... un bluff de rien du tout.

Mais je choisit alors pour une autre voie.
J'écris à mon allié un lettre pour dévoiler mes plans.
"Cher messire Stark,..." Dis-je. "merci pour votre aide blablable" etc. et je lui dévoile ensuite ma tactique qui est de jouer Barriol et de tenter le tout pour le tout.
Et cette lettre, je la fais parvenir à...

...Tyrell.

Pas d'erreur possible, cette missive est bien adressée à Stark, mais envoyée aux Tyrell.

Et lors du combat, je joue Brienne.

Dans le pire des cas, Tyrell voit venir la manoeuvre et joue une petite carte...
Soit... pense être tombé par chance sur une erreur de manipulation magistrale, et tente de contrer...

Je ne prenais aucun risque vu que le combat était gagné d'avance avec Brienne... mais grâce à la missive trompeuse, Tyrell envoya Mace au massacre. Non seulement Mace était usé pour rien mais l'infanterie Tyrell y passa.


Comme je le disais, c'est ici une simple esquisse.

J'espère pouvoir lire ici des manoeuvres bien plus habiles, plus fourbes, plus subtiles,...

Faire un beau coup, c'est bien joli mais ce n'est pas unique...
Alors qu'un magnifique coup de bluff bien construit et bien amené restera dans les mémoires.
avatar
Gromrek
Garde
Garde

Messages : 13
Date d'inscription : 17/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par maekar33 le Ven 13 Fév 2015, 16:37

scratch
je pense qu'il existe de meilleurs exemples...
je pense que bon nombre de joueurs à pensé au coup du message "envoyé par erreur"....
et que ces mêmes joueurs se sont dit "bah je ne vais pas le faire, il n'est pas naïf à ce point"
avatar
maekar33
Chevalier
Chevalier

Messages : 114
Date d'inscription : 05/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par Aluguard le Mar 10 Mar 2015, 13:36

Je crois que le bluff est une arme secret qui doit être utilisé dans de rare occasion seulement! De réputation, dans tout les parties que j'ai joué, je peux compter sur les doigts de mains le rare fois où j'ai bluffé! Puisque la plupart de mes adversaires savent très bien que lorsque je dit quelque chose ou que je fait quelque chose, je le ferai sans détournement!

Mais lorsque qu'arrive les moments opportun où une personne fourbe est en plein désespoir, je crois qu'il est intéressant d'implanté un bon bluff! Bref, toujours plus difficile de joué contre une personne qui à les idées claire et juste que une personne qui bluff sans arrêt. Très difficile de faire confiance d’ailleurs à ce genre de personne!!! haha c'est mon opinion!!
avatar
Aluguard
Garde
Garde

Messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 27
Localisation : Sherbrooke, Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'art délicat du Bluff

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum