exemple de kingmaking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Ven 04 Juil 2014, 17:10

exemple de kingmaking grossier et superflu: partie 1087

Au tour 5, Baratheon joue sa plus faible carte pour defendre un chateau qu'il pouvait tenir sans problème face à l'attaque du Martell qui est à 6 chateaux.

Baratheon (lotard) est kingmaker du Martell (Leonidas) qui pouvait l'emporter sans cette manoeuvre très grossière

là où je le réprouve encore plus c'est que Leonidas jouait très bien et n'avait pas besoin de ce coup de pouce

EDIT: correction sur les noms des joueurs en cause


Dernière édition par tauligra le Ven 04 Juil 2014, 17:24, édité 1 fois
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Nocay le Ven 04 Juil 2014, 17:14

Peut être une erreur de calcul
avatar
Nocay
Lord
Lord

Messages : 670
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 44
Localisation : Villefontaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Ender le Ven 04 Juil 2014, 17:16

Sur cette partie c'est Leonidas le Martell qui gagne et Namtok est Tyrell...
avatar
Ender
Lord
Lord

Messages : 740
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Ven 04 Juil 2014, 17:21

là ce n'est pas du kingmaking mais pour moi c'est aussi un exemple d'anti-jeu:

partie 1081 tour 8 : lannister sort de son port avec 1 bateau (il en a 2 au port mais n'en prend qu'un) pour reprendre sonde dorée défendu par 1 bateau Greyjoy

Greyjoy perd exprès cette bataille en se privant de son propre soutien de la baie du fer né (reste neutre) et en jouant une carte faible, et d'ailleurs Lannister joue aussi une de ses cartes les plus faibles ce qui démontre l'entente.

perdre exprès cette bataille c'est limite anti-jeu de la part de greyjoy.

PS: je ne parle pas du cas où deux joueurs s'entendent pour provoquer un combat qui leur permet de recharger leurs cartes, ce qui est un travers du jeu mais fait bien partie du jeu, ce n'est pas le cas ici.
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Ven 04 Juil 2014, 17:23

Ender a écrit:Sur cette partie c'est Leonidas le Martell qui gagne et Namtok est Tyrell...

autant pour moi je corrige, ce n'est pas Namtok en cause, c'est lotard le Baratheon, et Leonidas le joueur Martell qui n'avait pas besoin de tant de complaisance

je corrige dans le post d'origine
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Ender le Ven 04 Juil 2014, 17:29

tauligra a écrit:là ce n'est pas du kingmaking mais pour moi c'est aussi un exemple d'anti-jeu:

partie 1081 tour 8 : lannister sort de son port avec 1 bateau (il en a 2 au port mais n'en prend qu'un) pour reprendre sonde dorée défendu par 1 bateau Greyjoy

Greyjoy perd exprès cette bataille en se privant de son propre soutien de la baie du fer né (reste neutre) et en jouant une carte faible, et d'ailleurs Lannister joue aussi une de ses cartes les plus faibles  ce qui démontre l'entente.

perdre exprès cette bataille c'est limite anti-jeu de la part de greyjoy.

PS: je ne parle pas du cas où deux joueurs s'entendent pour provoquer un combat qui leur permet de recharger leurs cartes, ce qui est un travers du jeu mais fait bien partie du jeu, ce n'est pas le cas ici.

Je ne vois aucun acte d'anti-jeu ici... Ces joueurs ont vraisemblablement fait un deal pour la récupération de la Sonde Dorée par le Lannister. Je ne vois aucun acte répréhensible, je fais moi même souvent ce genre de deals.
avatar
Ender
Lord
Lord

Messages : 740
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Nocay le Ven 04 Juil 2014, 18:29

Idem
avatar
Nocay
Lord
Lord

Messages : 670
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 44
Localisation : Villefontaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par nåmtok le Ven 04 Juil 2014, 21:32

Pourquoi on parle de moi ici ?
On me reproche quelque chose sur la 1087 ?
avatar
nåmtok
Héros
Héros

Messages : 428
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Lapluma le Ven 04 Juil 2014, 21:51

Pour moi, Voilà un exemple typique non pas de king-making, mais du mauvais joueur par excellence. Tauligra, tu joue comme un pied dans cette partie, et pourtant elle est d'un niveau moyen, et sans doute le fait que tu ne saches pas quoi faire d'autre te pousse à te permettre des commentaires paranoïaques et mauvais esprit.  
Dans la partie 1081 que tu met sur la place publique, il n'y a pour moi rien d'un anti-jeu dans la manoeuvre que tu décrie, simplement une entente, c'est ce qui se fait dans ce jeu, des alliances, des ententes, des compromis...
avatar
Lapluma
Chevalier
Chevalier

Messages : 127
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 34
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par wedjat le Sam 05 Juil 2014, 00:52

tauligra a écrit:exemple de kingmaking grossier et superflu: partie 1087

Au tour 5, Baratheon joue sa plus faible carte pour defendre un chateau qu'il pouvait tenir sans problème face à l'attaque du Martell qui est à 6 chateaux.

Baratheon (lotard) est kingmaker du Martell (Leonidas) qui pouvait l'emporter sans cette manoeuvre très grossière

là où je le réprouve encore plus c'est que Leonidas jouait très bien et n'avait pas besoin de ce coup de pouce

EDIT: correction sur les noms des joueurs en cause

Euh... désolé tauligra, je viens de lire les logs de cette partie, mais j'ai du mal à comprendre. Les Baratheon ne pouvaient pas éviter la prise d'Accalmie (trop peu de "bonnes" cartes face à Quentyn).
Pour Port-Real, les Baratheon avec une défense de 3 ont plutôt joué leur meilleure carte, au contraire. Les Martell n'étaient pas soutenus (coup très élégant), ce qui nullifiait totalement l'effet de Stannis.

N'hésite pas à me dire si j'ai négligé un point, les logs n'étant pas non plus exhaustifs.
avatar
wedjat
Garde
Garde

Messages : 41
Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 30
Localisation : Clichy

Voir le profil de l'utilisateur http://sphinks.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Sam 05 Juil 2014, 01:07

nåmtok a écrit:Pourquoi on parle de moi ici ?
On me reproche quelque chose sur la 1087 ?

non non c'est une erreur, désolé Namtok de t'avoir cité par erreur
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Sam 05 Juil 2014, 01:15

Lapluma a écrit:Pour moi, Voilà un exemple typique non pas de king-making, mais du mauvais joueur par excellence. Tauligra, tu joue comme un pied dans cette partie, et pourtant elle est d'un niveau moyen, et sans doute le fait que tu ne saches pas quoi faire d'autre te pousse à te permettre des commentaires paranoïaques et mauvais esprit.  
Dans la partie 1081 que tu met sur la place publique, il n'y a pour moi rien d'un anti-jeu dans la manoeuvre que tu décrie, simplement une entente, c'est ce qui se fait dans ce jeu, des alliances, des ententes, des compromis...

Lapluma, encore une fois (car tu t'es aussi répandu dans la messagerie de cette partie), je ne comprends pas cette animosité : Ta maison, les Stark, n'est pas impliquée dans ce que je signale. Et de toutes façons on est libre de commenter les actions du plateau du moment que cela reste dans le jeu et c'est le cas.
Maintenant t'ériger en juge et critiquer le joueur, et non le jeu, me paraît hors sujet.



j'ai lu les commentaires d'Ender ou NoCay et je les en remercie, je comprends mieux de quoi il en retourne.
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Sam 05 Juil 2014, 01:24

wedjat a écrit:
tauligra a écrit:exemple de kingmaking grossier et superflu: partie 1087

Au tour 5, Baratheon joue sa plus faible carte pour defendre un chateau qu'il pouvait tenir sans problème face à l'attaque du Martell qui est à 6 chateaux.

Baratheon (lotard) est kingmaker du Martell (Leonidas) qui pouvait l'emporter sans cette manoeuvre très grossière

là où je le réprouve encore plus c'est que Leonidas jouait très bien et n'avait pas besoin de ce coup de pouce

EDIT: correction sur les noms des joueurs en cause

Euh... désolé tauligra, je viens de lire les logs de cette partie, mais j'ai du mal à comprendre. Les Baratheon ne pouvaient pas éviter la prise d'Accalmie (trop peu de "bonnes" cartes face à Quentyn).
Pour Port-Real, les Baratheon avec une défense de 3 ont plutôt joué leur meilleure carte, au contraire. Les Martell n'étaient pas soutenus (coup très élégant), ce qui nullifiait totalement l'effet de Stannis.

N'hésite pas à me dire si j'ai négligé un point, les logs n'étant pas non plus exhaustifs.

argh, dans mon souvenir, mais comme toi je n'ai que les logs maintenant, il me semblait qu'une des cartes encore dispo dans le jeu de Baratheon lui donnait une supériorité de 2 en force de combat.
Du coup tu me fais douter, et donc dans le doute, je présente mes plus plates excuses à lotard et Leonidas, et m'en vais sur la place de grève purger ma honte.
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par nåmtok le Sam 05 Juil 2014, 02:09

Sinon, j'ai crée la 1295 qui a du mal à se remplir et qui devrait pourtant ravir les ambitieux...
Coco a rejoint avant de se rétracter, froussard !
avatar
nåmtok
Héros
Héros

Messages : 428
Date d'inscription : 23/01/2014
Localisation : LILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par cocoyanouck le Sam 05 Juil 2014, 09:50

nåmtok a écrit:Sinon, j'ai crée la 1295 qui a du mal à se remplir et qui devrait pourtant ravir les ambitieux...
Coco a rejoint avant de se rétracter, froussard !

Merde j'ai été vu Razz
Tu as les logs c'est pas possible !

Une prochaine Wink
avatar
cocoyanouck
Héros
Héros

Messages : 445
Date d'inscription : 15/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

exemple de kingmaking

Message par Florent1 le Sam 05 Juil 2014, 10:25

Il y a aussi le Kingmaking du novice qui est parfois dur a faire comprendre pour le novice,

Sur la partie 1239:

-J'ai les Lannister, ayant les informations avec les cartes Westeros je trahi le Lord Greyjoy au tour 3 pour profiter du recrutement et l'en empêcher, je suis en guerre aussi au Sud avec le Tyrell pour la possession du Bief.

Le Lord Martell pendant les premiers tours a juste explosé le Baratheon avec au tour 3 la prise de Peyredragon, je contacte alors le Tyrell pour lui dire de construire impérativement des bateaux dans la mer d'été occidentale pour avoir la possibilité de le stopper si il est trop proche de la victoire, et oui il a du mettre un support pendant les deux premiers tours dans le Détroit de Redwyne...

Il me fait comprendre qu'il est allié au Lord Martell, j'avais alors 5 Chateaux et je pense qu'il a eu peur que je puisse gagner également, je lui fait savoir que le Bief est sien mais qu'il doit faire quelque chose contre Martell ou au moins créer une légère menace, ce qu'il n'accepte pas.

Tour 4 gros recrutement pour le Martell, j'informe le Tyrell qui n'a pas recruté dans la mer d'été occidentale... de profiter de la carte sauvageon pour recruter des bateaux dans cette mer il ne me croit pas.

Bref je lui dit de mettre au moins une marche, mais non...

Je demande aussi au Lord Stark de venir au secours du Lord Baratheon avec un recrutement de bateau en mer étroite ce qu'il ne fait pas (il lui en voulait peut-être d'etre venu au premier tour en mer étroite avec deux bateaux)

Le Lord Stark reprend sa mer étroite pendant le tour sans avoir pu aider le Baratheon qui a défendu la baie de la Nera, je soutien Claquepince avec tout ce que je peux.

Le Martell profite de la faiblesse du Stark pour le dégomer et prendre la mer étroite avec les Eyries avec ses deux engins de siege.

Au tour 5 recrutement, un bateau en mer d'été occidentale? non non rien du tout il dit qu'il y a eu un bug dans son recrutement... s'en suit une mise completement folle du Baratheon a 13 au lieu de 10 pour le trone de fer, il pouvait avoir le dessus sur les fiefs avec trois, dommage Claquepince aurait tenu.

Bref tout ça pour dire que je ferai beaucoup plus attention à l'avenir avec qui je joue et préférer jouer avec des joueurs un peu plus expérimentés.
avatar
Florent1
Héros
Héros

Messages : 299
Date d'inscription : 08/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Lapluma le Sam 05 Juil 2014, 10:51

@Tauligra

La raison de mon animosité, c'est que j'en ai croisé beaucoup, des joueurs qui comme toi portent des accusations en dehors du jeu, sur la manière de jouer de chacun, et que ca me saoule à un point que tu ne peux imaginer... Cela instaure un mauvais esprit dans les parties, et surtout cela empêche d'être dans le rôle play parce que tu t'adresses au joueur et non à celui qu'il représente.

Et à chaque fois, c'est le même scénario : des accusations portées en dehors du jeu DIRECTEMENT sur la messagerie (je ne vais pas faire de citation) qui sont provocatrices... moi ça m'énerve donc je réagis et là, évidemment, ça devient moi qui suis dans l'"animosité".

Je n'aime pas ce type de provocations, pour moi il est là l'"anti-jeu". Bien plus que dans l'action que tu as mentionnée.

J'espère que c'est plus clair.

avatar
Lapluma
Chevalier
Chevalier

Messages : 127
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 34
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par tauligra le Sam 05 Juil 2014, 12:50

oui je comprends, c'est toute la difficulté de jouer la désinformation et l'intox, des fois c'est pris personnellement alors que cela fait partie de la composante diplomatie du jeu.
avatar
tauligra
Chevalier
Chevalier

Messages : 157
Date d'inscription : 09/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: exemple de kingmaking

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum